Comment ajouter rapidement des scénarios à vos cours de Rapid E-learning

REMARQUE : L’original de cet article en langue anglaise écrit par Tom Kuhlmann est accessible sur le site E-learning Blogs d’Articulate.

Fatigué de délivrer des cours elearning « cliquer-et-lire » ennuyeux ? Voulez-vous intégrer des scénarios pour faire participer, des arborescences et du processus décisionnel en monde réel ?

Cet article comporte une présentation que j’ai faite lors de la conférence ASTD Techknowledge à San Fransisco. Dans celle-ci, je montre comment créer rapidement avec PowerPoint deux types de scénarios avec arborescence pour une utilisation dans vos cours rapid elearning.

Création de scénarios provocateurs pour obtenir la participation de vos élèves

Avant de passer à « comment présenter », examinons d’abord la stratégie et regardons quelques exemples.

Le secret pour aller au-delà de l’e-learning de type « cliquer-et-lire » est de comprendre comment  le contenu est pertinent pour l’apprenant. Dés que vous comprenez cela, vous êtes capable de créer des scénarios dans lesquels l’apprenant devra prendre des décisions de la vie réelle.

Une fois le scénario tracé et le contenu rassemblé, la construction de la structure arborescente dans PowerPoint ne vous prendra que quelques minutes. Comme vous utilisez un outil de Rapid E-learning, vous pouvez ajouter toutes sortes de médias aux écrans pour construire des scénarios d’apprentissage dynamiques et Rich-Media.

Voici trois exemples rapides de différents types de scénarios avec arborescence que vous apprendrez à construire dans PowerPoint. Le premier permet à l’apprenant de revoir le contenu du cours et ensuite faire un choix. Dès que le choix est effectué, l’apprenant est dirigé vers un autre écran avec des options supplémentaires.

Dans les scénarios Carrot et Fridge ci-dessous, l’élève fait un choix et recueille des informations. Mais au lieu de les connecter à d’autres écrans, ces informations s’affichent sur le même écran. En substance, vous créez des zones sensibles « cliquer-activer » dans PowerPoint. Le premier exemple montre comment vous pouvez créer une évaluation rapide ou un choix basé sur du texte. Le second exemple est une image avec des zones sensibles.

Cliquer ici pour télécharger les fichiers PowerPoint pour voir comment ils ont été réalisés.

Présentation ASTD TechKnowledge 2008

Ci-après la présentation de la conférence que j’avais donnée en direct sur ce sujet. Vous apprendrez à créer des scénarios simples avec arborescences. Gardez à l’esprit que, si créer des scénarios est relativement facile, avec un peu de créativité et de prédiction, cela peut devenir des environnements d’apprentissage assez complexes et subtiles.

La présentation, que vous pouvez voir en plusieurs parties, se déroule durant environ 40 minutes. Néanmoins la majeure partie de la présentation est composée de deux sections consultables dans les diapositives 10 et 12.

Voici quelques astuces complémentaires et meilleures pratiques
  • Idéalement, la navigation est le résultat de l’arborescence et des prises de décision de l’apprenant. Dans ce cas, vous pouvez désactiver les contrôles du Player et créer votre propre navigation dans les diapos de PowerPoint par l’utilisation de liens hypertextes. Si vous avez beaucoup de ramifications, il peut être déroutant pour l’apprenant d’utiliser la navigation du Player et la navigation de l’arborescence.
  • Faire simple est généralement la meilleure approche. Balancez entre scénarios immersifs et développement rapide. Plus votre cours est complexe, plus il prendra de temps et plus il devient difficile à gérer. Si vous utilisez un outil de Rapid-Elearning, ne perdez pas de vue le « Rapid ».
  • Pré-contruisez vos arborescences. Je dispose d’un certain nombre d’arborescences pré-construites avec des espaces réservés. Par exemple, j’ai construit 3 arborescences de décision que j’ai sauvegardées en tant que  » 3dec_branch.ppt « . Quand je veux ce scénario, je vais à « insérer diapos à partir de » et j’insère les diapositives pré-construites à partir du fichier .ppt. Puis, je mets en place les liens hypertextes et j’insère mon contenu.
Il y avait une autre partie de la présentation que j’avais spécifiquement axée sur Articulate Quizmaker et Engage. Je vais préparer un aperçu plus détaillé de l’utilisation de Quizmaker pour créer des arborescences de scénarios dans le blog « Word of Mouth » d’Articulate.
Vous pouvez trouver la façon de créer des instructions interactives de prise de décision pour Engage dans cet article récent écrit par Helene Geiger de Prometheus Training Corporation. Il y a même un modèle graphique gratuit pour vous aider à démarrer.

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s